Un collectif de maquisard-e-s et de compagnies du Maquis (Les piqueteros, Les filles de la pluie, le théâtre du Grain...) travaille actuellement sur le texte de Bertolt Brecht, Sainte-Jeanne de Abattoirs (ou Jeanne Dark).

Ce groupe de quinze comédien-ne-s se retrouve tous les vendredis soirs depuis un an. Le travail de défrichage de ce texte écrit dans les années 1930 continue et va déboucher sur une création en 2018.

La pièce :
Pierpont Mauler est un patron de l’industrie de la viande en conserve. La concurrence dans le secteur est telle que des centaines d’ouvriers des abattoirs se retrouvent au chômage à cause de faillites. Jeanne Dark fait partie des "Chapeaux noirs", une organisation religieuse semblable à l’Armée du Salut. Jeanne Dark veut défendre la cause ouvrière, mais elle est rapidement désillusionnée et quitte les Chapeaux noirs qui sont indirectement complice des industriels. Elle se retrouve également au chômage. La pièce évoque les manifestations, la grève générale, et finalement la victoire des grands industriels qui s’en sortent le mieux tandis que la précarité ne cesse de grandir chez les ouvriers au chômage.

Le cri muet de Mère courage interprétée par Hélène Weigel

« Ceux d’en bas sont maintenus en bas
Pour que ceux d’en haut restent en haut.
Et la bassesse de ceux d’en haut
Ne connaît pas de bornes.
Et même s’ils s’amendaient
Cela ne servirait à rien
Car le système qui les a faits
N’a pas son pareil :
Exploitation et désordre
Bestialité et déraison.
 »
Sainte Jeanne des abattoirs - Bertolt Brecht

Sur Facebook : ici
Contact : Le Maquis

Bertolt Brecht