Chaque création est une étape dans notre cheminement qui nourrit la suivante.

2014 / 2015 - ContrEmploi
Il s’agit d’un travail d’écriture sur la question de l’emploi. Qu’est-ce qui me/nous empêche de trouver un emploi ? Qu’est-ce qui me/nous permettrait de trouver un emploi ? sont les deux questions posées à des personnes volontaires désirant témoigner sur la recherche d’emploi. En décembre 2014, la compagnie a joué un premier volet au Quartz à Brest lors du forum Métiers en tous genres : No Place ! écrit par Lionel Jaffrès et Morgane Le Rest. La deuxième a lieu en décembre 2015 à l’occasion du forum Talents de nos quartiers au centre social Les amarres à Kérédern à Brest.

2014 / 2015 - TraversCité
En 2014 et 2015, pendant plus d’un an, une équipe d’artistes de la compagnie travaille avec des Brestois habitant principalement la rive droite à l’écriture et la coréalisation de haltes artistiques. Ces étapes d’un spectacle déambulatoire sont inspirées par les histoires et les observations du quartier de Brest Saint-Pierre. Les spectateurs sont invités à traverser à vélo, à cheval ou en minibus les cinq Ker, cinq microquartiers de ce territoire brestois. En mai 2015 a donc lieu TraversCité, Haltes artistiques et Brasserie festive à partir du Kerchapiteau installé à Kerargaouyat.

2014 /… - Création Artistique Partagée
Depuis 2014, Ressorts est un dispositif de remobilisation sociale co-construit par le théâtre du Grain et le conseil départemental du Finistère. C’est une aventure humaine artistique collective qui, tous les ans pendant neuf mois, réunit des femmes et des hommes : des habitants brestois de la Rive Droite, usagers des minimas sociaux, travailleurs sociaux et artistes du théâtre du Grain.
En partenariat avec le Conseil départemental du Finistère, Brest Métropole dans le cadre du Contrat de Ville, le PLIE du pays de Brest (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi) et la ville de Brest - Action Sociale.
Soutien : Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.), le Maquis.

2013 /… - Art et science
Depuis plusieurs années, Le théâtre du Grain s’investit dans une réflexion avec des scientifiques pour élaborer un terrain commun et mutualiser les efforts des uns et des autres.
De ces rencontres et travaux nait quatre processus d’écritures et formes artistiques : Émotion politique, Les poissons ont-ils toujours raison ?, INONDATIONS.GIF et CôTE à CôTE.
Cette démarche s’inscrit dans le cadre des activités du collectif d’action art, science et politique Inflexion, dont la vocation est de développer une pratique formalisée de la création conjointe art et science.

2013 / 2015 - L’étourdissement
Cette création est l’adaptation du roman éponyme de Joël Egloff. L’étourdissement, c’est l’histoire d’un homme qui aspire à mieux, ailleurs. C’est l’histoire d’un homme, sensible, lucide et fragile, qui mesure combien le départ est difficile. Une histoire drôle et tragique à la fois.

2013 - Corps social et collectif
Nous expérimentons une nouvelle manière de travailler avec un groupe de médiateurs salariés PIMMS de l’association Vivre la ville à Brest. Pour célébrer ses quinze ans, cette structure fait appel au théâtre du Grain. Une équipe d’artistes et de médiateurs travaillent collectivement pendant plusieurs mois à l’écriture de la pièce Notre peau.

2013 - OBLIQUES
Le théâtre du Grain crée un festival de recherche autour des écritures scéniques du réel. Elle propose à un collectif d’artistes et d’amis d’organiser ce temps fort qui met en lumière les travaux de la compagnie et des démarches proches (écritures, paroles collectives, frottements d’une démarche artistique avec le réel). Le festival est également l’occasion d’expérimenter des processus de création. Il accueille pendant plus de deux semaines une trentaine de propositions artistiques d’équipes de la région et d’ailleurs
La deuxième édition d’Obliques a lieu en octobre 2016.

En février 2013, Arzhela Caillarec, coordinatrice de projets et chargée de communication rejoint l’équipe administrative. La compagnie travaille actuellement à la pérennisation de ce poste.

2011/… - Jungle adolescente
En 2011, en partenariat avec Morlaix Communauté, le théâtre du Grain rencontre 500 collégiens de la région de Morlaix dans le Finistère. Lisa Lacombe écrit Réservoir jungles Elle s’inspire de mots recueillis, partagés en face à face et sur Facebook. Tranches de vie, jungle multiple où chacun doit se chercher, se perdre et chemine vers la construction de son identité. Le spectacle est mis en scène par Lionel Jaffrès.
Depuis, la pièce a été jouée plus d’une vingtaine de fois et continue son chemin.

En novembre 2009, Laure-Anne Roche est embauchée en tant que chargée de production. Son emploi est à ce jour pérennisé entre l’administration de la compagnie et les différentes productions.

2007 / 2011 - Revenus minimums
La compagnie poursuit son travail d’écriture. Elle cherche à construire et porter une parole collective à partir de témoignages individuels et de groupes de parole.
En 2007, le théâtre du Grain propose une forme artistique élaborée à partir de témoignages d’usagers du RMI. Cette forme est présentée lors du Forum de l’insertion organisé par le Conseil Général du Finistère.
En 2010, le département confie de nouveau un travail de création au théâtre du Grain mettant en scène la parole d’usagers du RSA et de professionnels de l’insertion. Le spectacle (IN)CAPABLE ? interprété par Herwann Asseh, Alain Maillard, Xavier Guillaumin, mis en scène par Lionel Jaffrès est présenté au Quartz à Brest. Il est joué une quinzaine de fois dans le grand ouest.

2007 / 2008 - Jouer Juste
Le théâtre du Grain produit Jouer Juste, une adaptation du texte de Françoise Bégaudeau. La mise en scène est signée par Maël Grenier. La pièce sera jouée une quarantaine de fois en Bretagne.

2006 / 2008 - Jabil et les écritures du réel
Alain Maillard fait la rencontre de Lionel Jaffrès. Ensemble ils écrivent et mettent en scène Politique Qualité : l’histoire de femmes souhaitant laisser une trace de leur parcours d’ouvrières et témoigner d’une longue histoire industrielle à Brest résonnant avec l’évolution du monde du travail en France et en Europe.
Après deux années d’écriture et de mise en scène, les cinq femmes accompagnées de cinq comédiennes présentent Politique Qualité à Brest. La pièce sera jouée plus de 60 fois, dans toute la France, pendant trois années.
Politique Qualité est l’un des actes fondateurs de la compagnie au regard de sa structuration et de sa démarche artistique actuelle.
Les deux artistes décident de s’associer et développent ensemble une approche autour de l’écriture à partir de la parole individuelle et collective.

2005 - Ma vie de chandelle
Alain Maillard fonde le théâtre du Grain. Il crée le spectacle Ma vie de Chandelle d’après le texte de Fabrice Melquiot.

Transmission

Depuis sa création, le théâtre du Grain assure des actions de transmission dans des établissements scolaires du Finistère ; des partenariats au long court qui permettent de proposer aux élèves et aux professeurs des actions co-construites en fonction des attentes de chacun. La compagnie défend l’acte de transmission comme partie intégrante du travail de l’artiste.
En septembre 2013, un jumelage d’une durée de trois ans soutenu par le Conseil Général du Finistère est mis en place avec le collège Nelson Mandela de Plabennec.

Masse salariale

La compagnie engage chaque année plus d’une trentaine de personnes, artistes et techniciens du spectacle vivant, pour une masse salariale six fois supérieure aux subventions reçues.

Maquisards

Elle fait partie du collectif d’artistes Le Maquis et est co-locataire du 12 rue Victor Eusen à Brest.