Une équipe de recherche scientifique et une autre de recherche artistique tentent, dans cette action d’une durée de deux ans, de travailler et d’agir CôTE à CôTE.

Film documentaire de Sébastien Durand

Documentary CÔTE À CÔTE from Laboratoire CEARC on Vimeo.

Davantage que des scientifiques intéressés par l’Art ou que des artistes simples illustrateurs du savoir scientifique, ce groupe transdisciplinaire a la volonté de prendre le temps d’une réflexion commune et d’élaborer des formes hybrides artistiques et scientifiques. Le défi de l’adaptation ou des adaptations des communautés côtières aux changements globaux (changement climatique mais aussi eutrophisation, surpêche, prolifération d’espèces invasives…), effectuées sur les zones côtières du Finistère (29), sont au centre de cette recherche commune, afin d’aider ces communautés au développement d’une politique d’adaptation côtière robuste, pertinente et culturellement médiatisée.

L’objectif du travail de ce groupe est de faire émerger la complexité des représentations locales des phénomènes de changement, en particulier climatique, et de partager avec les acteurs locaux une matière hybride portée par des artistes et des scientifiques. Pour cela, les différents membres travaillent à l’élaboration d’un savoir, d’une pensée et d’un langage commun, en lien avec les adaptations aux changements globaux qui s’opèrent ou qui sont les défis des prochaines années.

Aider à se représenter les enjeux globaux en lien avec les enjeux locaux est un axe majeur de notre co-construction de savoirs robustes et de formes artistiques.

Il s’agit donc de réunir les savoirs complexes autour de questions que tout un chacun peut se poser :

Est-ce que les tempêtes de l’hiver dernier en Bretagne sont liées au changement climatique ?
A quelles évolutions du trait de côte peut-on s’attendre dans les prochaines années ?
A quels changements dans la biodiversité, la qualité de l’eau, peut-on s’attendre dans les années à venir ?
Les phénomènes observés dans l’Arctique sont ils liés à nos comportements ? Comment se représenter les différentes échelles ?
Changer nos manières de faire serait de l’anticipation ou de l’adaptation ?
Quelle urgence ? Quelles solutions envisageables et réalisables ?
Quels sont les biais aux changements de pratique individuelle et collective ?
Comment changer les perspectives et les représentations ?
Comment s’adresser à des personnes qui ne côtoient pas naturellement des scientifiques et ne se sentent pas concernés par les savoirs scientifiques ?
Comment s’adresser à des personnes qui ne côtoient pas naturellement des artistes et ne se sentent pas concernés par les formes artistiques ?

Ce groupe se réunit de manière mensuelle. Il est composé par six chercheurs scientifiques du laboratoire Lemar (Institut Universitaire Européen de la Mer, composante « Mer » de l’Université de Bretagne Occidentale), deux chercheurs scientifiques coordinateurs du programme ARTISTICC (laboratoire CEARC à Versailles St Quentin en Yvelines), huit artistes travaillant régulièrement avec le théâtre du Grain :

- Jean-Luc Aimé, musicien
- Juan Baztan, océanographe - Coordination ARTISTICC CEARC
- Anaïs Cloarec, actrice
- Charlotte Corporeau, biologiste marine (biologie moléculaire) - LEMAR
- Sébastien Durand, photographe et vidéaste
- Nicolas Filloque, graphiste
- Lionel Jaffrès, metteur en scène et auteur
- Morgane Le Rest, actrice et auteure - Le théâtre du Grain
- Blandine L’Heveder, climatologue - LEMAR
- Alain Maillard, acteur et metteur en scène - Le théâtre du Grain
- Christine Paillard, biologiste marine (microbiologie) - LEMAR
- Olivier Ragueneau, biogéochimiste marin - LEMAR - Coordination ARTISTICC Brest
- Mélanie Raimonet, biologiste et biogéochimiste – LEMAR
- Damien Schrijen, anthropologue - UBO
- Stéphanie Siou, danseuse et chorégraphe - Le théâtre du Grain
- Jean-Paul Vanderlinden, Professeur en Sciences économiques, Responsable du domaine de Master Sciences de l’Environnement, du Territoire et de l’Economie et directeur adjoint de l’Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Coordination ARTISTICC CEARC

Mai 2016 - Co-construction de cinq formes hybrides art/science par cinq duos composés par un artiste et un scientifique : ici

Avril 2017 - Co-construction d’une forme hybride art/science par le groupe de réflexion transdisciplinaire : Chantier de Porspoder

Ce projet s’inscrit dans le programme ARTISTICC.
Adaptation Research, a Trans-disciplinary transnational community and policy centred approach
ARTISTICC est en lien avec d’autres sites dans le monde - au Sénégal, en Inde, en Alaska, au Groënland, en Russie et au Canada.

Partenaires : le laboratoire LEMAR (Université de Bretagne Occidental), le laboratoire CEARC (Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines) et le collectif INFLEXION.