Du 23 novembre au 2 décembre 2016, des personnes en stage d’apprentissage du français au CLPS (centre de formation professionnelle à Brest) sont venues travailler au Maquis.

Ces personnes nous parlent du Monde à travers l’Ukraine, la Syrie, l’Albanie, la Roumanie, les Philippines, la Chine, le Soudan, la Géorgie, la Bolivie...

Après cinq jours de travail mené par Lionel Jaffrès et Nathalie Quillard, une rencontre/restitution a été proposée au Maquis le vendredi 2 décembre.

Ce moment rare et fort en a touché plus d’un. Une véritable rencontre a eu lieu entre le public et les acteurs. Ces derniers voulant briser la distance, affirmant leur rejet du froid, la froideur relationnelle en particulier, ont défendu avec générosité une pièce sensible, chorégraphique et culinaire. Après ce moment, ils ne peuvent plus être ni étranges ni étrangers à nos yeux mais rien d’autre que des semblables faits de chair, de désirs et de sensibilité.

JPEG - 719.2 ko
JPEG - 958.8 ko
JPEG - 696.8 ko
JPEG - 343.2 ko
JPEG - 235.9 ko
JPEG - 92.1 ko
JPEG - 108.8 ko